Ma première expérience BOX : Belle au Naturel

J’ai toujours rêvé de recevoir des box, découvrir des produits mystères… Mais je n’ai jamais osé ni pris le temps de m’y intéresser. C’est là que j’ai découvert la box Belle au Naturel avec qui j’ai souhaité collaborer.

Lire la Suite

Savon argile bleue et fleurs calendula

Nous revoilà pour un nouvel article sur….. LES SAVONS ! Étonnant non ?? Je viens de recevoir ma commande Manske avec mes fragrances, mes moules, l’argile bleue et les fleurs de calendula. Du coooupp voilà un savon avec tous ces nouveaux trucs !!! Impatiente, moi ? Nooooon !!!

Lire la Suite

Savon saponifié à froid au goudron de pin

Bonjour, bonjour ! Je viens aujourd’hui d’un truc plutôt cool que j’ai découvert : le goudron de pin ! A la base des bases il est utilisé pour aider à cicatriser les arbres qui sont fissurés, ont une branche cassée enfin des trucs dans le genre. Bon tu m’as compris ça n’a pas grand chose à voir avec les savons….

Sauf que l’autre fois sur un groupe Facebook une personne en parle et explique qu’elle a l’intention de réaliser des savons avec ajout de goudron de pin. Je me suis dit que c’était un peu bizarre et après m’être renseignée sur internet j’ai trouvé ça absolument génial !

Donc, ce goudron de pin est vraiment recommandé pour les peaux irritées, avec de l‘eczéma, du psoriasis, de l’acné et même les pellicules enfin bref tout ça m’avait l’air vraiment top ! Ni une, ni deux je vais trouver ça en magasin de bricolage et me voilà à la maison prête à réaliser un super savon ! Bon par contre je vous préviens le goudron de pin ça cocote grave ! Un mélange de pétrole, sauce barbecue, bacon et feu de bois éteint !

Comme d’habitude je signale que je ne vais pas t’expliquer ce qu’est la saponification car ce sujet est trèèès complexe et demande beaucoup de connaissances. Je préfère te laisser aller voir sur des sites experts qui proposent des informations très complètes, comme par exemple l’article de « Bioté Naturelle » qui m’a énormément aidé ! Ainsi je te conseille fortement (très très fortement) de te renseigner avant de te lancer dans ce procédé complexe afin de connaître toutes les conditions, les procédés et aussi les conseils de sécurité !!

Surgraissage à 7% :

54% d’huile d’olive

22% d’huile de coco

3% d’huile de ricin

3% de beurre de karité

17% de macérât huileux de Calendula

10% du poids des huiles de goudron de pin

On commence par peser nos huiles solides ainsi que notre goudron de pin que nous allons patiemment faire fondre ensemble au bain marie.

Pendant ce temps on pèse nos huiles liquides ainsi que notre soude.

Une fois les huiles solides et le goudron fondu on les ajoute à nos huiles liquides. On mixe jusqu’à obtenir une trace. Vu la couleur du mélange je n’ai pas réussi à prendre en photo la trace !

On verse dans nos moules et voilà !!

On a plus qu’à attendre 48 à 72h pour démouler et on laisse en cure pour 3 à 4 semaines !

Personnellement je compte l’utiliser pour les cheveux, le visage ainsi que le corps. J’éditerai cet article dans quelques mois pour te dire ce que j’en pense !

Shampoing pour cheveux gras saponifié à froid

Après avoir fait un shampoing saponifié à froid pour mon compagnon vient le moment de m’en concocter un pour moi ! Je te fais le topo : cheveux gras au bout de 2 jours. Voilà je trouve que j’ai plutôt bien résumé le truc ! 

Du coup j’ai fabriqué une petite recette adapté à mon problème de cheveux dégueu. Elle est facile et ne demande pas beaucoup d’ingrédients ! 

Comme d’habitude je signale que je ne vais pas t’expliquer ce qu’est la saponification car ce sujet est trèèès complexe et demande beaucoup de connaissances. Je préfère te laisser aller voir sur des sites experts qui proposent des informations très complètes, comme par exemple l’article de « Bioté Naturelle » qui m’a énormément aidé ! Ainsi je te conseille fortement (très très fortement) de te renseigner avant de te lancer dans ce procédé complexe afin de connaître toutes les conditions, les procédés et aussi les conseils de sécurité !!

Le savon va être surgraissé à 2%. Pour la peau c’est peu mais pour les cheveux c’est à peu près ce qu’il faut pour ne pas avoir d’effet poisseux !

Nous avons besoin de :  

8,9% d’huile de Coco

64,4% d’huile d’olive

4,4% grammes de beurre karité

4,4% d’huile de ricin

2,2% d’huile de baie de laurier

15,6% d’huile de chanvre

lessive de soude à recalculer

3% de Rhassoul

3% de poudre de Sidr 

1 jaune d’oeuf

Comme d’habitude on pèse nos huiles liquides. Dans un autre récipient nos huiles solides que l’on va faire fondre au bain marie. 

Pendant ce temps on pèse nos poudres et notre lessive de soude. 

Enfin on récupère le jaune de l’oeuf. Pour l’incorporer il faut le battre dans un peu d’huile de votre préparation. Ainsi réserve environ 20 grammes du total de tes huiles pour les utiliser avec ton oeuf. Bat le et met le de côté. Celui ci devra être ajouté lorsque les huiles et la soude sont bien mélangés (couleurs et texture homogènes) mais avant que la trace apparaisse, c’est à dire que tu dois l’incorporer quelques minutes après avoir commencé à mixer.

Une fois que les huiles solides ont fondus, rajoute les aux huiles liquides. Enfin ajoute ta lessive de soude. Une fois le tout homogène ajoute ton jaune d’oeuf. Mixe le tout jusqu’à obtenir la trace.

Ajoute tes poudres. Mixe encore. 

Il ne reste plus qu’à couler tout ça dans des moules et patienter ! Bon j’ai voulu les faire en SAFour, donc faire une saponification à chaud mais ça a tout foiré ce qui explique la tête bizarre qu’ont mes savons ! 

Mousse de douche

Au vue de la quantité astronomique de savons que je fabrique je me retrouve avec une quantité tout aussi astronomique de chutes ! Et oui c’est bien beau que les savons soient bien propres, bien carrés mais tout ça ça crée de la perte ! Je me retrouve donc avec une boîte remplie à ras bord de chutes de savons divers ! Du coup il fallait bien que j’en fasse quelque chose de cool ! 

Me voilà donc avec une recette pour réaliser une mousse de douche que j’ai piqué au blog « rêvons savons » !

Tu vas voir c’est genre super simple ! Même si bon, ok, le bain marie c’est vraiment relou..

Donc tu auras besoin de : 

100 grammes de savons (râpés, en petits morceaux, comme tu veux!)

150 grammes d’eau 

15 grammes d’huile végétale (j’ai choisi pépin de raisin)

15 grammes de glycérine végétale

1 grammes de conservateur 

Facultatif : 

1 gramme de colorant (j’ai pris de la garance en poudre)

1 gramme de fragrance (j’ai choisi : bouquet d’agrumes d’aromat’ easy)

Alors, prépare un bain marie et met à l’intérieur ton eau et ton savons. Fait fondre tranquillement tout ça ! C’est long, c’est normal, ça a du me prendre une bonne vingtaine de minutes !

Une fois que le tout est fondu, le sortir du feu. Attendre que ça refroidisse un peu. 

Pendant ce temps pèse ta glycérine, ton huile végétale et ton conservateur. 

Ajoute-les à ta patouille refroidie ! Puis si tu as envie rajoute du colorant et une fragrance ! Vu la couleur caca d’oie de mon mélange j’ai bien sûr rajouté du colorant, donc de la garance, qui m’a donné un super rose ! 

Ensuite passer au fouet (électrique ou non), fouettez jusqu’à obtenir une consistance mousseuse. Puis mettez environ 15 minutes au frigo. 

Réitérez le bordel ! Donc on remixe bien et là la consistance va être beaucoup plus « consistante » comme une vraie chantilly, ça doit être cremeux, mousseux, aérien et assez épais quand même ! Quand vous voyez le bec, comme dans des oeufs en neige c’est que c’est bon ! 

Si tu n’obtiens pas la texture désirée remet tout ça au frigo et recommence. 

Fini !! Il suffit de mettre tout ça dans des petits pots et voilà !! Je suis très satisfaite de cette mousse, la texture est juste top et super douce ! 

Savon doux au curcuma et flocons d’avoine

Me revoilà avec encore une nouvelle recette de savons, beaucoup de personnes m’ont demandé d’en faire des articles dessus alors j’exécute les ordres ! Le dernier est un savon doux avec ajout de flocons d’avoine, de fécule de maïs et de curcuma ! 

Comme d’habitude je signale que je ne vais pas vous expliquer ce qu’est la saponification car ce sujet est trèèès complexe et demande beaucoup de connaissances. Je préfère vous laisser aller voir sur des sites experts qui proposent des informations très complètes, comme par exemple l’article de « Bioté Naturelle » qui m’a énormément aidé ! Ainsi je vous conseille fortement (très très fortement) de vous renseigner avant de vous lancer dans ce procédé complexe afin de connaître toutes les conditions, les procédés et aussi les conseils de sécurité !!

Donc voici la recette :

Surgraissage : 8%

60,2% d’huile d’olive

3,6% d’huile de ricin

14,5% d’huile de coco

21,7% d’huile d’amande douce

Lessive de soude à recalculer

Ajout à la trace : 

3% de fécule de maïs (maizena par exemple)

0,7% de poudre de curcuma 

1,5% de fragrance 

1,5% de flocons d’avoine mixés 

Aloouurs comme d’habitude on pèse nos huiles liquides. Dans un autre récipient on pèse nos huiles solides (ici huile de coco) que l’on fait fondre. 

Pendant ce temps on pèse notre fécule de maïs, notre fragrance, notre poudre de curcuma et nos flocons d’avoine que l’on mixe au préalable. On pèse également minutieusement notre lessive de soude

Une fois l’huile de coco fondue on l’ajoute à nos huiles liquides.

Enfin on ajoute notre lessive de soude dans les huiles (pas l’inverse). On mixe jusqu’à obtenir la trace

Une fois obtenue on ajoute la maizena, la fragrance et la poudre de curcuma. (pas les flocons d’avoine sinon on va totalement les broyer avec le mixeur). 

Une fois que tout est bien mélangé on retire notre mixeur. On ajoute nos flacons d’avoine que l’on remue grâce à un fouet ou une maryse. 

Enfin on verse dans notre ou nos moules. On ajoute délicatement quelques flocons sur le dessus. Une fois que ça avait un tout petit peu durci j’ai fait des petites vagues avec le dos d’une cuillère à café. 

On attend que ça sèche et on démoule !!! Voili voilou ! 😀