Ma première expérience BOX : Belle au Naturel

J’ai toujours rêvé de recevoir des box, découvrir des produits mystères… Mais je n’ai jamais osé ni pris le temps de m’y intéresser. C’est là que j’ai découvert la box Belle au Naturel avec qui j’ai souhaité collaborer.

Lire la Suite

Savon argile bleue et fleurs calendula

Nous revoilà pour un nouvel article sur….. LES SAVONS ! Étonnant non ?? Je viens de recevoir ma commande Manske avec mes fragrances, mes moules, l’argile bleue et les fleurs de calendula. Du coooupp voilà un savon avec tous ces nouveaux trucs !!! Impatiente, moi ? Nooooon !!!

Lire la Suite

Savons miel et cire sans colorant ni parfum

On se retrouve après une petite absence due aux fêtes et aux révisions pour parler savons. Étonnant non ? Pour celui ci j’avais envie de rester très simple je voulais qu’il soit ultra doux et avec un aspect brut et authentique. J’ai donc décidé de le faire au miel et à la cire, sans colorant ni parfum.

Comme d’habitude je signale que je ne vais pas t’expliquer ce qu’est la saponification car ce sujet est trèèès complexe et demande beaucoup de connaissances. Je préfère te laisser aller voir sur des sites experts qui proposent des informations très complètes, comme par exemple l’article de « Bioté Naturelle » qui m’a énormément aidé ! Ainsi je te conseille fortement (très très fortement) de te renseigner avant de te lancer dans ce procédé complexe afin de connaître toutes les conditions, les procédés et aussi les conseils de sécurité !!

Voici la recette :

Pour un surgraissage à 11%

31% d’huile d’arachide (cacahouète dans les calculateurs)

42% d’huile d’olive

4,5% d’huile de ricin

15,5% d’huile de coco

3% de cire d’abeille

3% de miel

Lessive de soude/soude à recalculer

Facultatif :

3% d’avoine colloidale ou de flocons d’avoine mixés

Comme d’habitude on pèse nos huiles liquides. Dans un autre bol on pèse nos huiles solides ainsi que notre cire d’abeille que l’on fait fondre au bain marie.

Pendant ce temps on pèse nos ajouts donc le miel et si tu le souhaite l’avoine. On pèse également notre lessive de soude.

Puis pour un effet ruche tu peux ajouter à l’intérieur de ton moule du papier à bulle et en mettre par dessus ton savon une fois fait.

Maintenant on ajoute nos huiles solides (coco et cire) qui ont fondu dans nos huiles liquides. Comme mes huiles liquides sont à température ambiante la cire va un peu durcir. Ça fait peur au début mais ça disparaît au mixage.

On ajoute notre lessive de soude et on mixe.

Une fois une petite trace visible on ajoute notre miel et éventuellement l’avoine.

On mixe jusqu’à avoir une jolie trace et on fait couler tout ça dans nos moules.

Puis si tu le souhaite tu peux ajouter du papier bulle sur le dessus également.

Il ne reste plus qu’à laisser sécher, démouler et mettre en cure pendant 3 à 4 semaines !!

Je te mets ici un PDF de la recette ce sera peut être plus facile pour vous pour la retrouver sans refaire tout le chemin jusqu’à mon blog ! 🙂 Fiche recette Savon miel et cire

Savon saponifié à froid au goudron de pin

Bonjour, bonjour ! Je viens aujourd’hui d’un truc plutôt cool que j’ai découvert : le goudron de pin ! A la base des bases il est utilisé pour aider à cicatriser les arbres qui sont fissurés, ont une branche cassée enfin des trucs dans le genre. Bon tu m’as compris ça n’a pas grand chose à voir avec les savons….

Sauf que l’autre fois sur un groupe Facebook une personne en parle et explique qu’elle a l’intention de réaliser des savons avec ajout de goudron de pin. Je me suis dit que c’était un peu bizarre et après m’être renseignée sur internet j’ai trouvé ça absolument génial !

Donc, ce goudron de pin est vraiment recommandé pour les peaux irritées, avec de l‘eczéma, du psoriasis, de l’acné et même les pellicules enfin bref tout ça m’avait l’air vraiment top ! Ni une, ni deux je vais trouver ça en magasin de bricolage et me voilà à la maison prête à réaliser un super savon ! Bon par contre je vous préviens le goudron de pin ça cocote grave ! Un mélange de pétrole, sauce barbecue, bacon et feu de bois éteint !

Comme d’habitude je signale que je ne vais pas t’expliquer ce qu’est la saponification car ce sujet est trèèès complexe et demande beaucoup de connaissances. Je préfère te laisser aller voir sur des sites experts qui proposent des informations très complètes, comme par exemple l’article de « Bioté Naturelle » qui m’a énormément aidé ! Ainsi je te conseille fortement (très très fortement) de te renseigner avant de te lancer dans ce procédé complexe afin de connaître toutes les conditions, les procédés et aussi les conseils de sécurité !!

Surgraissage à 7% :

54% d’huile d’olive

22% d’huile de coco

3% d’huile de ricin

3% de beurre de karité

17% de macérât huileux de Calendula

10% du poids des huiles de goudron de pin

On commence par peser nos huiles solides ainsi que notre goudron de pin que nous allons patiemment faire fondre ensemble au bain marie.

Pendant ce temps on pèse nos huiles liquides ainsi que notre soude.

Une fois les huiles solides et le goudron fondu on les ajoute à nos huiles liquides. On mixe jusqu’à obtenir une trace. Vu la couleur du mélange je n’ai pas réussi à prendre en photo la trace !

On verse dans nos moules et voilà !!

On a plus qu’à attendre 48 à 72h pour démouler et on laisse en cure pour 3 à 4 semaines !

Personnellement je compte l’utiliser pour les cheveux, le visage ainsi que le corps. J’éditerai cet article dans quelques mois pour te dire ce que j’en pense !

Dentifrice saponifié à froid

Après moult essais pour trouver la recette de dentifrice parfaite j’ai fini par me dire que je pourrais tester ça en SAF ! Je vais donc vous présenter ici une recette pour réaliser un dentifrice saponifié à froid

La recette a été faite selon ce que j’avais à la maison, vous pouvez donc facilement remplacer ou supprimer des éléments qui ne sont pas indispensables pour avoir un dentifrice efficace, pas d’inquiétude je vous dirais tout ça le moment venu ! 

Comme d’habitude je signale que je ne vais pas vous expliquer ce qu’est la saponification car ce sujet est trèèès complexe et demande beaucoup de connaissances. Je préfère vous laisser aller voir sur des sites experts qui proposent des informations très complètes, comme par exemple l’article de « Bioté Naturelle » qui m’a énormément aidé ! Ainsi je vous conseille fortement (très très fortement) de vous renseigner avant de vous lancer dans ce procédé complexe afin de connaître toutes les conditions, les procédés et aussi les conseils de sécurité !

Donc voilà la recette : 

Surgraissage à 10%

74,1% d’huile d’olive

25,9% d’huile de coco

2,5% de carbonate de calcium

1,5% de bicarbonate de soude

2,5% d’argile blanche 

Lessive de soude à recalculer 

Facultatif : 

0,6% de propolis

2,5% d’aloé vera

2,5% de spiruline

2,5% de sorbitol

1,2% de cristaux de menthol

Comme d’habitude on pèse nos huiles liquides. Dans un autre contenant on pèse nos huiles solides. 

Puis on prépare nos ajouts dans un bol à part. D’un côté les poudres (ici argile, bicarbonate et carbonate de calcium), de l’autre les ajouts liquides s’il y en a.Pesez ensuite votre lessive de soude. 

Maintenant on verse les huiles solides devenues liquides dans les huiles déjà liquides. On rajoute la soude. On mixe jusqu’à obtenir la trace. 

Puis on verse tous nos ajouts petit à petit. On mixe bien pour que le tout soit homogène. 

On verse dans des moules ou dans des contenants et on laisse en cure pendant 3 à 4 semaines. 

P.S : Je vous conseille la lecture de cet article qui vous donne 5 raison pour adopter les cosmétiques solides !

Savon saponifié à froid avec marbrage

Aujourd’hui j’avais envie de te montrer mon tout premier marbrage un peu « complexe » en saponification à froid ! 

La recette n’est pas très compliqué, le marbrage non plus en soi il faut juste un peu d’organisation et c’est bon ! 

Comme d’habitude je signale que je ne vais pas vous expliquer ce qu’est la saponification car ce sujet est trèèès complexe et demande beaucoup de connaissances. Je préfère vous laisser aller voir sur des sites experts qui proposent des informations très complètes, comme par exemple l’article de « Bioté Naturelle » qui m’a énormément aidé ! Ainsi je vous conseille fortement (très très fortement) de vous renseigner avant de vous lancer dans ce procédé complexe afin de connaître toutes les conditions, les procédés et aussi les conseils de sécurité !!

Pour un surgraissage à 8%

La recette : 

15,5% d’huile de noix de coco

46,5% d’huile d’olive

4,7% de beurre de karité

2,3% de d’huile de ricin

31% d’huile d’avocat

Lessive de soude / soude à recalculer

Facultatif : 

3% de fragrance (ici fragrance : d’une fleur à l’autre que j’adore…. Elle sent le fleuriste !!)

Les dosages de colorants seront donnés dans la suite de la recette

D’abord soit tu as un moule à séparation soit tu vas fabriquer toi même tes séparations ! Rien de plus simple, deux morceaux de cartons coupés selon la taille de ton moule et voilà ! 

Comme d’habitude on pèse nos huiles liquides, puis dans un autre contenant nos huiles solides que l’on met à fondre au bain marie

Pendant ce temps on prépare nos ajouts. Les colorants sont dosés à 3%. Ici nous avons de l’oxyde bleu, du colorant liquide vert opaque ainsi que de l’ocre rose. On pèse également notre lessive de soude. 

Donc une fois que nos huiles solides sont fondues on les ajoute à nos huiles liquides. 

Puis on ajoute la soude dans les huiles (et pas l’inverse). On mixe jusqu’à apparition de la trace

Puis on ajoute notre fragrance et on mixe encore un peu.

Enfin on divise notre pâte en 3 parts égales. Dans chacune on ajoute nos colorants et on fouette bien pour qu’il n’y ait pas de grumeaux. 

Puis il suffit d’ajouter chacune de nos couleurs entre les séparations. Ensuite on enlève les séparations et on dessin des vagues avec une baguette !

Voilà maintenant on patiente jusqu’à que ce soit bien sec et on démoule! Pour profiter à fond du marbrage j’ai découpé à l’horizontale ! Bon j’avais mal calculé mon coup, j’avais un peu trop de bleu donc je l’ai mis dans d’autres moules ! 🙂