Tous les articles classés dans : bien-être

Citations pour rester motivé quand on tend vers le zéro déchet

Aujourd’hui j’ai décidé de faire un article spécial. Pas de recette mais plutôt de la motivation et du courage ! Et oui changer le monde c’est pas toujours facile ! Les personnes qui tendent vers un mode de vie écologique savent à quel point il est dur de faire accepter son nouveau mode de vie à ses proches (ou pas), les gens regardent, jugent et critiquent. Et nous parfois on se retrouve là, bouche bée, sans argument. Ou alors tout d’un coup et sans raison apparente on se sent complétement découragé et on est à deux doigts d’abandonner…

Les culottes menstruelles Fempo // Revue

Après être passée à la Cup qui, est elle aussi une révolution zéro déchet à mes yeux je devais résoudre un autre petit souci. Ne souhaitant pas porter ma cup la nuit je devais mettre des serviettes hygiéniques. Pas du tout écolo ni pour mon corps, ni pour la planète je ne supportais plus en porter. Comme chaque problème a sa solution zéro déchet je me suis creusée les méninges. J’avais déjà entendu parler des serviettes hygiéniques lavables, l’idée me plaisait bien je comptais d’ailleurs m’en confectionner et par un total hasard j’ai découvert les culottes menstruelles. Après m’être bien renseignée je me suis tournée vers les culottes plutôt que les serviettes lavables. Mon choix s’est porté sur la marque Fempo. Les culottes sont vendues comme étant confortables, garanties sans fuites ni odeurs . Ultra fines, sans effet couche, ne contenant pas de nanoparticules d’argents et fabriquées à partir de tissus certifiés Oeko tex. Bref, que de bonnes raisons de tester ! Sachez que même si j’ai eu de bons rapports avec la marque le compte …

Je ne suis pas écolo // Réflexion

L’article d’aujourd’hui est un peu différent de d’habitude mais je pense qu’il est essentiel. Ici, je partage avec vous mon nouveau mode de vie qui va vers le naturel en essayant de consommer le moins possible et faire maison le plus possible. Je refuse les sacs plastiques, j’amène mes couverts et assiettes lorsqu’un repas va utiliser des assiettes en plastique et bien d’autres choses.  Jusque la rien de bizarre…. Sauf qu’à partir de là on me catégorise comme une écolo ! Je me demande à quel moment dans notre vie, dans la vie en générale, une personne qui fait les choses comme je les fais est un « écolo ». Non, pour moi cette personne n’est pas un écolo. Je ne suis pas un écolo. Je suis un personne normale. Ce sont ceux qui vont sans se poser de questions dans les super-marchés, qui préfèrent privilégier leur confort au bien-être de la planète qui ne sont pas normaux. Je suis normale. Eux sont « anti-planète ». Je me demande à quel moment l’humanité a commencé à se dire que les …