« No bra » : vivre sans soutien-gorge, cool ou pas ?

Attention ⚠️ nous allons aborder un sujet sensible ! Dans cet article je relate simplement mon expérience et n’émets absolument aucun jugement ni quoi que ce soit donc pas de débats dans mes mails ni en commentaire !!

Le 14 janvier 2019 j’ai décidé d’arrêter de porter des soutien gorge. Enfin plutôt d’essayer, car en vrai, je pensais que ça allait être super compliqué ! J’avoue ne pas vraiment me rappeler ce qui m’a enfin fait essayer mais peu importe le 14 janvier 2019 a 7h45 je pars pour la première fois de chez moi sans soutien gorge. Autant vous dire que c’était le stress ultime !

Après c’était partie pour 40 minutes de trajet donc j’ai eu le temps de parler avec mon cerveau pour me demander vraiment ce qui me bloquait, me stressait tout ça tout ça et en fait après avoir éliminé pleins d’arguments débiles je me suis dit bon, en fait c’est cool !

Je fais cet article afin te parler de mes craintes et de mon ressenti pour que tu puisses voir si ce te botte, à quels problèmes tu devras éventuellement faire face et surtout comment les résoudre.

Le premier problème auquel j’ai fait face était mon compagnon. Il n’était pas trop d’accord pour la raison que :

  • Les mecs vont te regarder. Bon ce serait vrai si je faisais un 95D mais la… bon… mais je comprends l’idée, c’est quand même stressant pour lui que je sorte sans soutien gorge car dans l’inconscient collectif les filles sans soutien gorge sont des p**** aguicheuses. Voilà c’est dit… et malheureusement c’est ce que la plupart pense inconsciemment ou non.

Comment résoudre ce problème ? Lui montrer par A+B qu’absolument rien ne change, et que si tu ne lui avais pas dit il ne l’aurait même pas remarqué. Tente le coup, commence à le faire 1 semaine avant de lui dire et voit s’il le remarque !

  • Autre problème, selon le t-shirt ça craint, genre décolleté ou tricot transparent. Ouep, ça c’est vrai !

Comment résoudre ce problème ? Dans ce cas je porte des soutiens gorges sans armatures. Ils sont carrément plus confortables et surtout je les trouve 1000 fois plus canon !

  • Les remarques désobligeantes, que ce soit de tes proches ou de tes amis. C’est pas cool mais ça arrive.

Comment résoudre ce problème ? Là, je n’ai pas de conseils magiques à donner ni de phrase irréfutable, à toi de voir la manière dont tu as envie de répondre. Tu peux faire un doigt d’honneur, dire que tu fais ce que tu veux, que tu es une femme libre, que ce sont TES seins et que merde ! Voilà, moi je donne des idée, à toi de voir !

  • Tu te sens gênée. Parce que oui, il y a le problème des autres mais parfois c’est nous même qui nous bloquons.

Comment résoudre ce problème ? Le temps, la patience et l’amour de son corps. Franchement, j’ai pas d’autres solutions. Moi aussi des fois je me dis qu’ils font des trucs bizarres et je me retrouve avec des seins comme la première Lara Croft (Ndlr : des seins triangles en gros, je schématise même pas!). Mais voilà au fur et à mesure tu apprends à les regarder et les apprécier et pas juste te dire ils sont trop petits, j’aime pas leur forme, etc. Et dès que tu les aimeras tu n’auras absolument plus aucune raison de vouloir les emprisonner (les pauvres…).

Dans cet article je ne t’apporte pas toutes les réponses je t’apporte simplement un message d’amour et de paix. Je te propose de réfléchir quelques minutes à leur propos. Pose toi des questions et tente d’y répondre. Tente l’expérience, au pire tu n’as rien à perdre et si ça t’inquiète prend un grand foulard avec toi au cas où pour cacher tes « free boobs » !

Personnellement j’ai toujours trouvé les soutiens gorges tellement cool. Mes seins étaient trop petits (ils le sont toujours je vous rassure mais maintenant je l’accepte) donc c’était le moyen parfait de les cacher en les faisant paraître différents : plus ronds, plus gros, etc. J’en ai donc porté pendant des années sans me poser une seule question. Maintenant que j’y pense je trouve ça dingueà quel point c’est ancré en nous. Pendant des années j’ai eu ce réflexe, jamais au grand jamais ça ne m’a dérangé même si parfois ça me faisait mal ou ça me faisait des marques.

Il a fallu que je tombe sur des articles qui en parlaient pour commencer à me poser des questions, je trouve ça fou. Alors même si cet article n’est pas très précis et complet j’espère qu’il aura le mérite de te questionner et de t’interpeler sur ce geste que tu fais tous les jours.

Même qu’il m’arrive un truc trop chelou maintenant, j’ai des sortes de douleurs fantômes ! Genre comme si ma bretelle était tout entortillée sur mon épaule. Donc je vais pour me la « désentortiller » et à chaque fois je suis surprise de voir que je n’ai pas de soutien gorge alors que j’ai l’impression que la douleur est bien réelle et surtout exactement celle que je ressentais parfois avant. Voilà je trouve ça dingue, dis moi si toi aussi ça t’est déjà arrivé !

Je vous embrasse fort, toi et tes seins, tes boobs, tes nénés, etc !

Publicités

22 réponses sur « « No bra » : vivre sans soutien-gorge, cool ou pas ? »

  1. J’ai 59 ans, je fais du 95B et ça fait déjà pas mal d’années (20, 30, 40 ???) que je ne porte que peu souvent un soutien-gorge. A la maison en tous cas, jamais (et je n’ai jamais demandé l’avis de mon époux, on n’en a même jamais parlé, comme si c’était naturel). Ca ne fait pas tomber la poitrine, ça je pense que c’est juste une question d’individu, de peau et de muscle au départ et certaines femmes qui en ont toujours porté on quand même les seins qui tombent. C’est sur que pour courir ce n’est pas pratique. L’impression de froid du début passe vite avec l’habitude. Quand on a encore ses règles, il y a quelques jours qui font mal au bout à cause du léger frottement sur le tissus que l’on a pas avec un soutien-gorge. Avec l’age ça va passer… ;-). Pour s’habiller il faut calculer un peu. Avec un chemisier, il faut juste faire attention au tissus pour qu’il ne soit pas trop fin ni transparent, mais on peut. Je triche un peu : j’évite le blanc et plus l’imprimé est coloré, plus c’est facile et « invisible ». L’hiver avec les pulls c’est la meilleure saison. Maintenant, pour une sortie chic, un mariage ou autre évènement, pour un séjour à l’étranger, pour éviter de choquer, j’en met un sans problème, de préférence sans armature ou une brassière. Tranquillisez-vous, j’ai lu quelque part que « le sein ne gagne rien à être privé de la gravité ».

    J'aime

  2. Hello,
    Merci pour cet article intéressant !
    Ce n’est pas une solution pour moi 😉 je fais du 90F donc impossible et impensable de vivre sans soutien-gorge qui m’assure beaucoup de confort. Pareil, quand j’achète un haut de maillot je toujours en choisis un avec armatures 😉

    J'aime

  3. J’ai été obligée d’arrêter d’en porter quand j’ai eu de l’urticaire à la pression car des que je le quittais ca sortait. C’était affreux. Aujourd’hui j’ai l’habitude et je me fiche des gens qui n’aime pas. J’ai eu une remarque un jour et j’ai dis et alors ?? J’ai aussi acheté des pétales qui cachent que la pointe.

    J'aime

  4. Hello 🙂
    Ton article est juste génial! Totalement d’accord avec toi.
    J’ai moi aussi porté les soutiens dans le but d’arrondir leur forme et augmenter leur taille parce que j’étais complexée (les effets push-up étaient mes amis).
    Et puis un jour, j’ai décidé de ne pas en porter pour voir parce que ça ne se voyait pas sous le vêtement que je portais et je me suis sentie tellement bien.
    Depuis, suivant le vêtement que je porte et mes envies, je choisis d’en mettre ou pas. Sinon, comme toi, j’en achète de plus en plus sans armature.
    Je n’en porte que quelques-uns avec armature parmi ceux que j’avais déjà mais uniquement parce qu’ils sont confortables et que j’ai l’impression de ne pas en porter haha.
    Tia

    J'aime

  5. Article au top ! Je pratique le free boobs depuis longtemps, en même temps je dois faire du 80A donc ce n’est absolument pas visible, haha. Je suis une incontestable adepte des brassières petit bateau 😉

    J'aime

  6. Hello,
    Super article au ton humoristique j’adore ! 🙂 Je ne suis pas encore prête à passer le cap, mais ton récit m’a beaucoup intéressée.

    Bises
    Fanny du blog The cocooning factory

    J'aime

  7. Hey ! J’ai adoré lire ton article avec humour et légèreté !
    Je suis pas encore passé au no bra total mais je mets plus de soutien-gorges sans armatures, et des espèces de brassières pour le boulot et ça fait du bien ! 🙂
    Bon j’ai pas résolution mon problème de « et s’il fait froid ? » ahaha x)
    En tout cas c’est vrai que le regard des gens peut bloquer mais bon c’est notre corps ! Moi mon copain est full pour en mode  » ouais c’est transparent ton truc j’aime bien  » XD

    J'aime

  8. Hello,
    Alors premièrement, IL VIENT D’OU LE SOUTID DORE ?? Parce qu’il est ouf !
    Puis je comprend tout à fait ton ressentit. Ca fait maintenant deux ans que je ne porte plus de soutient gorge avec armature, que de la dentelle dans le style que tu nous présente dans cet article. Je me sens déjà tellement bien comme ça. Il m’arrive selon les jours de ne pas en mettre du tout mais c’est assez rare. J’aime assez mes nouveaux soutient gorges ^^. Ma meilleure amie a également décider de ne plus en mettre, c’est l’inverse de moi elle n’en met que dans certaines situations et comme toi elle revit 🙂

    J'aime

    1. Coucou haha je l’ai trouvé sur vinted !! Mais je vais regarder la marque, je crois qu’il vient malheureusement de primark (mais je ne suis pas sûre!!) Oui pareil je trouve ça tellement confortable et surtout carrément plus canon !! Ah super je suis contente de voir qu’autant de femmes sont adeptes ou au moins y réfléchissent ! Merci pour ton commentaire !! 😀

      J'aime

  9. Je trouve ton article super et j’espère qu’il aidera certaines femmes qui sont dans le doute ! Personnellement, j’ai une petite poitrine et jamais avant l’été dernier je n’avais osé me trimballer sans soutif (alors que personne n’aurait vu la différence haha). Mais avec les chaleurs et certains hauts qui montraient trop mon soutien-gorge, j’ai essayé un jour et je me suis sentie hyper bien et décomplexée ! Je ne dis pas que je le ferai toute l’année et encore moins avec tous mes vêtements mais j’essayerai de le faire de plus en plus car je suis convaincue que ma poitrine n’a pas besoin d’être aussi soutenue pendant 12h/jour… 🙂

    J'aime

    1. Merci beaucoup ça me fait plaisir ! Oui c’est ça le pire haha c’est que nous (j’entends la team noboobs) ça ne se voit pas et on s’en fait tout un monde… C’est super, vraiment ! De voir les mots hyper bien et décomplexée me font vraiment super plaisir ! Oui bien sûr, le but est juste de se questionner pour savoir ce qui nous convient vraiment !! 😀

      Aimé par 1 personne

  10. C’est vrai que quand on a une petite poitrine le « soutien » gorge, on se demande ce qu’il soutient en fait….Il dissimule plus qu’autre chose! Il m’arrive de ne pas mettre de soutif mais dès que je m’active, je suis obligée d’en remettre un (le bonnet D, ça bouge pas mal quand on fait le ménage lol)

    J'aime

  11. J’adorerais, mais pour le coup mon 90E ne me le permet pas. Déjà parce que je n’aime pas leur forme, mais quand bien même, je n’enlève mon soutien-gorge que quand je vais au lit ou me laver parce que ça fait MAL sans! Je me suis fait mal toute seule comme une andouille rien qu’en dansant dans ma salle de bain 😒 Bref, profitez quand vous le pouvez !

    Aimé par 1 personne

    1. Haha oui en effet là on ne joue pas dans la même cours, je ne peux pas concurrencer un 90E !!! Mais en effet tout dépend des personnes et pas tout le monde peut se le permettre, le but était juste de se poser des questions et de ne plus le faire comme une machine, voir ce qui nous convient le mieux 🙂

      J'aime

  12. Amen, moi cela fait des mois et des mois que je n’en mets presque plus. L’été j’en portais donc presque pas. Globalement je n’ai que des retours positifs, mais surtout les gens ne s’en aperçoivent pas du tout. Il faut dire que j’ai une petite poitrine. Je me suis aussi acheté des cache tétons en silicone pour les hauts transparents l’été. Quelle liberté…je ne pense pas retourner en arrière…

    J'aime

  13. Bravo d’avoir sauté le pas. Moi je n y arrive toujours pas. C’est dingue comment la société peut nous mettre des trucs dans la tête. Mais quel bonheur de se sentir libéré, délivrée comme dit la chanson !!! Un jour peut être mes seins chanterons ça aussi !!

    J'aime

    1. Merci pour ce commentaire ! C’est pas grave au moins tu le sais et ça te permet inconsciemment d’y réfléchir et si un jour tu te sens prête tu sauteras le pas, j’en suis sûre ! Haha oui je n’en doute pas, bon courage et c’est vrai que la société ne nous facilite absolument pas la vie ! 😱😍

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s