Routine slow Style de vie

Faire soi-même ou acheter aux petites entreprises ?

Faire soi-même ou acheter aux petites entreprises ? Une grande question à laquelle j'avais envie de réfléchir avec toi aujourd'hui !

Hey ! On se retrouve aujourd’hui pour parler d’un sujet important ! Pas de recettes ou de revue, simplement l’envie de partager avec toi l’une de mes réflexions.

Faire soi-même ou acheter aux petites entreprises ?Vous avez 4h

Non plus sérieusement, c’est une question importante, que je me suis posée moult fois, bien avant de créer moi-même mon entreprise ! J’ai souvent changé d’avis et de point de vue et je pense avoir trouvé une piste, un axe de réflexion.

Pour te situer, il y a quelques années, voir quelques mois je répondais à cette questions par : « faire soi-même« .

En effet je me disais : « à quoi cela sert de payer 3x le prix si je peux le faire moi à moindre coût ? » C’est vrai, en soi, qu’est ce qui justifie que l’on paye aussi cher certaines choses parfois ?

Pour te donner un exemple j’ai découvert il y a quelques temps une marque qui grave des couverts, particulièrement des cuillères avec des messages personnalisés. J’ai tout de suite adoré le concept et je trouvais le résultat magnifique. Un jour, j’ai jeté un oeil à son site par curiosité. Qu’est ce que je vois ? Quasiment 30 euros la cuillère gravée. 30 euros ! Je me suis dit « non mais ça va pas de faire payer ce prix là une cuillère avec quelques lettres« . Ni une, ni deux je cherche sur Internet du matériel pour le faire par moi-même.

Je trouve plus ou moins le nécéssaire. J’en ai eu pour plus de 100 euros de matos. Mais je me disais qu’il suffit de me faire un peu moins de 4 couverts gravés pour rentabiliser par rapport aux prix de la marque.

Une fois reçus j’ai testé sur mes propres couverts. Comme tu t’en doutes c’était une foutue catastrophe. Je ne savais absolument pas comment faire, je me faisais mal, aucun lettre n’étaient droites, elles étaient espacées de 30 cm, bref une horreur. Ne sachant pas, il me manquait pas mal de petits outils bien pratiques pour avoir un résultat de qualité. Après quelques couverts et crises de nerf je décide de m’arrêter en me disant que j’y reviendrais une autre fois.

Évidemment tout ce matériel est bien rangé au fond d’un tiroir et je ne compte absolument pas m’y remettre. J’ai en somme dépenser 100 euros en espérant avoir tout d’un coup le savoir-faire qui va avec ! Non, non, ça ne marche pas comme ça et je l’ai appris à mes dépends.

Mais tout ça m’a permis d’en tirer une leçon. Pour clôturer cette aventure j’ai commandé avec grand plaisir mon couvert gravé en étant heureuse de dépenser 30 euros déjà pour me faire plaisir mais surtout parce que je paye un savoir faire, une personne qui a appris et qui maintenant vit de sa passion. C’était le moment émotion !

J’ai reproduit ce même schéma tel un hamster, de vouloir faire par moi-même quand je voyais les prix exorbitants de certains objets et… SPOILER… la même chose s’est passé.

Je voulais un bol à laine pour mettre ma pelote quand je couds, c’est beaucoup plus facile. En voyant les prix bibi a voulu acheter de l’argile et faire toute seule et bien je vous garantie que mon « Bol à laine » n’a pas eu la forme que j’avais en tête. À la fin, j’ai été ravie d’en repérer un que je m’offrirais bientôt.


Pour l’instant je ne parle que du côté en faveur des « petites entreprises » mais un débat n’en serait pas un s’il n’était pas nuancé !

Ainsi je reste tout de même convaincu que parfois, faire soi-même est mieux que d’acheter à des petites entreprises.


En effet à vouloir reproduire les « objets » de certaines entreprises (cf bols à laine et couverts gravés) j’ai quand même appris des choses. J’ai pu découvrir une technique de gravure, continuer de m’améliorer en poterie, etc.

Essayer par moi-même a été également un moyen de me rendre compte a quel point un savoir faire est difficile à acquérir. Quand on achète à un artisan, finalement on achète aussi tout l’apprentissage qu’il y a eu derrière. Cela permet de se dire « Ah ouais finalement c’est pas aussi facile ». À partir de là on considère différemment le travail de l’artisan ou de l’entreprise. Pour ma part, il en vient même un sentiment de respect envers cette personne qui arrive à faire des choses dont je ne suis pas capable. Si je n’avais pas essayé de faire par moi-même dans un premier temps, peut être que je ne me serais jamais rendue compte de tout ça.

Parfois essayer par moi-même a également été une bonne expérience. En effet c’est comme ça que je me suis mise à la couture et que j’ai découvert que j’aimais ça. Si je n’avais pas tenté, je n’aurais peut-être même pas crée la boutique !


Ensuite en ayant la boutique j’ai pu en apprendre un peu plus sur les prix. J’ai du moi-même fixer mes prix et j’ai donc compris certaines choses. Lorsque je te propose une création il n’y a pas que le prix des tissus ! Il y a :

  • L’apprentissage : car cela prend beaucoup de temps que d’apprendre par soi-même comment coudre, comment faire telle création, comment faire une doublure, comment poser du passepoil. Ce sont sérieusement des heures voir des jours de tests, d’échecs, de tatonage, de tissus utilisés, etc.
  • Les charges : Évidemment comme tout le monde je paye l’État de part les cotisations sociales. Cela peut paraître peu, mais devoir donner entre 150 et 300 euros tous les trois mois ça fait mal pour une petite entreprise.
  • Le matériel : Il y a la machine, son entretien, éventuellement l’achat d’une autre machine mais aussi le prix d’un compte bancaire professionnel, d’une assurance, les bobines de fil, les aiguilles, les ciseaux, etc.
  • Mon salaire : Oui parce qu’en plus de toutes les autres dépenses il faut que je me rémunère un minimum. Pour pouvoir faire mes courses, payer l’électricité, le loyer, le gaz, l’assurance de ma voiture et éventuellement quelques petits plaisirs s’il me reste de quoi.

C’est donc tout ça qui dicte mes prix et la marge que je souhaite me faire sur mes créations. Si je vends prix coûtant en plus de ne pas me rémunérer je perds également de l’argent. C’est pour cela que la plupart des petites entreprises qui veulent vraiment se pérenniser ont des prix qui peuvent paraître élevés. C’est sûr que mes prix en comparaison à une personne qui fait ça pour le plaisir et qui n’est pas déclarée n’ont absolument rien à voir. Nous n’avons pas les mêmes charges ni les mêmes objectifs.

Malgré ça il ne faut bien sûr pas en abuser ! Les entreprises qui se font des marges monumentales et qui s’engraissent de cette manière ne sont pas des exemple à suivre évidemment. Il faut toujours trouver un équilibre. Mon but n’est pas de devenir riche mais de répandre un mode de vie plus sain et écologique tout en étant accessible à tous. Ainsi je propose des prix raisonnés et cohérents.

Petite « confession », depuis l’ouverture de la boutique en Mars 2019 je n’ai eu que quelques mois au dessus de la barre des 1 000 euros en bénéfice. Ma rémunération, le salaire que je me verse ne dépasse donc quasiment jamais la barre des 3 chiffres. Cependant, vu de l’extérieur, en voyant les prix que je propose sur certaines créations quelques personnes se disent « Les prix sont exorbitants, elle s’en met plein les poches« . Et bien non, absolument pas et je tenais à briser ce mythe !


Ce que j’en conclus personnellement est qu’il n’est pas mal d’acheter aux artisans et petites entreprises. Nous ne savons pas TOUT faire et c’est bien pour ça que ces personnes existent !

Combien de personnes je vois dire « Fais le toi-même ça te coûtera tellement moins cher« … Normal tu le fais seul et pour toi, tu ne payes pas de charges, tu ne te verses pas de salaire donc à partir de là c’est évident que ça coute moins cher.

Après cela ne veut pas dire qu’on ne peut pas faire soi même, loin de là. C’est tellement bien de tester de nouvelles choses, d’être fier.e d’avoir crée par soi-même. On peut se découvrir des passions, c’est hyper enrichissant.

Mais il ne faut pas être catégorique et vouloir absolument tout faire par soi-même. Quand on veut consommer mieux le but est aussi d’encourager l’artisanat français, de supporter les petites entreprises qui cherchent à proposer le meilleur et le plus qualitatif.

Bref selon moi tout est une question d’équilibre et de mesure. Cette conclusion est assez courte mais je pense que ça résume très bien tout notre cheminement !

Et toi qu’est ce que tu répondrais à cette grande question ?

Merci d’avoir lu tout ma réflexion, j’espère que ça t’aura aidé à toi aussi à te faire ton opinion sur la question et/ou que ça t’a aidé à réfléchir ! Des bisous 🧡

(2 commentaires)

  1. Merci pour ces réflexions ! C’était hyper intéressant en effet !
    J’ajouterai qu’une personne qui le fait pour son plaisir et qui n’est pas déclarée n’a normalement pas le droit de vendre ses créations 😉
    Et que les prix de tes créations sont très raisonnables vue la qualité et le design de ce que tu proposes, et toute l’énergie que tu mets dans ta boutique !

    J'aime

    1. Avec plaisir ! Je suis ravie d’avoir pu la partager et d’avoir également des retours de pensée ! Oui en effet tu as bien raison mais malheureusement ce n’est pas comme ça que ça se passe haha ! Merci beaucoup c’est adorable !! ❤

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :