Cosmétiques maison Routine slow Style de vie

Se laver les cheveux à la farine

Un article où je teste de me laver les cheveux avec plein de farines différentes !

Salut toi ! Oui, oui tu as bien lu aujourd’hui nous allons parler d’un nouveau test que j’ai fait ces dernières semaines : me laver les cheveux à la farine.

Pour t’expliquer comment cette idée m’est venu : En fait mes cheveux sont relous. Il n’aiment rien, deviennent gras pour rien, bref une cata, et ce depuis toujours. SPOIL : le naturel n’a pas spécialement aidé.

Pour résumer j’ai déjà tenté : argiles, rhassoul, marc de café, shampoing solides de tout type, poudres ayurvédiques diverses, shampoing à l’avoine, shampoing liquide, no poo, water only, shampoing sec, bicarbonate et je dois encore en oublier des centaines. Au mieux je devais me les laver le lendemain soit carrément je sortais de la douche et je sentais très bien que ça n’allait pas être possible.

Ma dernière solution restait la farine de pois chiche, j’en ai très souvent entendu parler (en bien évidemment) mais je n’avais jamais testé, n’en trouvant pas en allant faire les courses.

Après une énième déception (le rhassoul je crois!) je me suis dit ÇA SUFFIT! J’ai donc réussi à me procurer de la farine de pois chiche et j’ai testé tout ça. Mais je ne voulais pas m’arrêter là. N’ayant à un moment plus de cette farine, je me suis dit « Allez t’en qu’a faire je vais tenter avec d’autres ». Je n’ai trouvé aucun article sur Internet alors je me suis dit que j’allais remédier à tout ça.

J’ai donc testé pour toi en exclusivité : farine de pois chiche, farine de seigle (clair, je ne sais pas si c’est important et s’il existe de la « foncé »), farine de sarrasin et farine de blé.

Avant propos : les doses données correspondent à la longueur de mes cheveux. J’ai les cheveux courts (enfin au dessus des épaules, un genre de carré), à toi de doser et d’ajouter ou soustraire des cuillères en fonction de ta longueur.

Farine de pois chiche :

J’ouvre le paquet nickel, je dose environ 3 cuillères à soupe et je file à la douche. J’ajoute l’eau chaude et je touille avec mon doigt (la consistance que j’aime bien c’est genre un peu pâte à crêpes). Texture marrante, un peu granuleux mais pas trop de grumeaux.

Première surprise : l’odeur. Je n’aime pas du tout les pois chiche (sauf le houmous depuis peu), et je ne pensais vraiment pas que la farine allait sentir autant… bah le pois chiche ! Du coup je ravale mes hauts le coeur et je me tartine tout ça (p.s : j’ai tenté d’ajouter une fragrance ça ne change rien). La texture est assez embêtante, elle se fige tout de suite dans les cheveux, je ne peux vraiment plus passer mes doigts dans mes cheveux pour bien répartir. Du coup je me mets tout sur la tête, puis tête en bas pour pouvoir décoller tout ça (autant te dire que j’ai repeint la salle de bain…).

D’après quelques conseils lus sur Internet il ne faut pas laisser poser plus de 10 minutes sous peine d’assécher les cheveux. Arrive donc le moment du rinçage. Bah mon pote j’ai pas rigolé ! Une galère !! Ça accroche, plein de grains dans les cheveux... Du coup j’ai développé une technique : me les rincer tout en les brossant, ça aide énormément ! Mais t’inquiète après tu prends l’habitude ce n’est pas insurmontable non plus. Je sors de la douche et je me rends compte que j’ai quand même des petits résidus qui donne un effet pellicules (sympa non ?) donc bref je me peigne bien comme il faut pour en enlever au maximum et ça va finalement.

Mon sachet faisait 500 grammes et je l’ai utilisé en entier, c’est important pour la suite de mon périple. L’espace entre mes shampoings n’a pas changé : toujours tous les 2 jours... Mais bon ça encore c’est pas grave, le principal est qu’ils ressortent propres. Cependant petit à petit j’ai remarqué que c’était moins efficace, que mes cheveux devenaient lourds et gras plus rapidement… Du coup pour palier à ça j’ai ajouter une à deux cuillères à CAFÉ de bicarbonate de soude dans mon mélange ce qui a un peu aidé.

Mon ressenti est donc mitigée pour la farine de pois chiche car en soi elle a quand même bien marché comparée à mes autres tests mais au niveau de l’application et de l’efficacité sur le long terme c’est pas ouf ouf !

Ma note : 6/10

Farine de sarrasin :

C’est celle que j’ai préféré mais pas pour les raisons que tu crois… J’en avais dans mon placard donc je me suis dit pourquoi pas ! J’ai mis les mêmes doses : 3 cuillères à soupe, une fois dans la douche j’ajoute de l’eau chaude et je teste tout ça.

Déjà texture agréable, réellement type pâte à crêpe, un peu élastique. J’étale sur mes cheveux et franchement c’était nickel, ça s’est super bien étalé, je pouvais passer mes doigts dans mes cheveux pour bien répartir. C’était « glissant » genre comme un après shampoing, franchement l’application était parfaite.

Mais alors….. Ça sentait les crêpes salées je te raconte pas le délire ! J’avais tellement faim en plus que j’avais envie d’en manger (ouais un peu chelou je sais…). J’imaginais une crêpe genre avec de la coppa , de la mozzarella, des cornichons (ouais pas très vegan…) bref tout ça a fait que le soir j’ai fait des crêpes salées et c’était un délice !

Revenons à nos moutons. Au moment de rincer c’était aussi parfait que pour l’application. J’avais réellement l’impression de m’être appliqué un après shampoing, pas de grains dans les cheveux ni rien, juste parfait.

Je remarque même une amélioration : j’ai pu ne pas me laver les cheveux pendant 3 jours !!! Je ne sais même pas si ça m’est déjà arrivé ! J’en venais même à douter de mon jour de shampoing, je me disais « nan nan c’est pas normal… ».

Ma note : 8/10 (+ 1 pour l’odeur)

Farine de Seigle / Farine de blé :

Pour ces farines là, je vais faire un condensé parce que franchement c’était exactement pareil. J’ai « vécu » la même chose qu’avec la farine de sarrasin (mais l’histoire du sarrasin était marrante donc je voulais la raconter à part).

Donc voilà même dosage, application et rinçage nickel. Aucune odeur bizarre à déclarer. Pas de grain, de pellicules ni rien du tout. Et là encore je suis choqueyy parce que j’ai encore pu espacer mes shampoings de 3 jours !

Ma note : 9/10

Voilà, j’ai essayé de tester le plus de farines possibles et surtout celles que j’avais en stock. Il m’en manque : farine de maïs, riz, châtaigne, quinoa, lupin. Bref promis si un jour je les ai sous la main je les teste pour compléter cet article.

Mon but ici était de montrer que même les « ingrédients » les plus insoupçonnés peuvent réellement avoir des bénéfices. Il ne faut pas juste croire les gens, les pubs, les livres qui laissent croire que la seule chose qui lave bah… C’est un shampoing comme on le connaît!

La deuxième chose que cet article montre c’est aussi le fait que même si je ne suis toujours pas en osmose avec mes cheveux il faut persévérer et ce n’est pas parce que d’un coup on se met « au naturel » que tout va aller mieux. Parfois c’est même encore pire. C’est pire parce que l’on pense que suivre à la lettre les conseils de telle blogueuse ça va forcément marcher. Non, elle a certainement des cheveux différents des tiens et sa solution ne sera pas forcement la tienne. Tout ça ne veut pas dire que « le naturel c’est de la merde et ça marche pas ». Comme dans tous les domaines il faut se donner les moyens. Si un jour je m’étais imaginé me laver les cheveux à la farine (WTF ?) !

Ah oui et dernier point que j’ai failli oublié… Est ce que pendant deux secondes vous avez pensé au prix de ce shampoing ? Le prix tourne entre 2,5 et 4,5 le kilo (selon la farine) et avec 1 kg laisse moi te dire que tu en fais des shampoings ! En plus de ça il est très facile de trouver des farines Made In France et Bio ! Si c’est pas un combo ça : Français + bio + efficace + économique.

P.S : Oublie pas de bien te rincer les oreilles après un shampoing à la farine parce qu’en vrai y en a plein qui rentre partout et c’est pas très glamour !

(12 commentaires)

  1. Bonjour, merci pour ton article 🙂 je souhaite tester la farine de sarrasin, j’aimerais savoir combien de temps tu as laissé poser avant de rincer ? Merci d’avance pour ta réponse ! Au passage je découvre ton blog, je trouve ça top 🙂 (adepte du no bra et team stérilet cuivre aussi ahah) Bonne journée 🙂

    J'aime

  2. Bonjour !
    J’ai testé après la découverte de ton article le shampoing a la farine de blé, et le résultat était paradoxal … Car mes cheveux n’avaient jamais été aussi agréables et doux, mais impossible de rester comme ça car énormément de résidus de farine, style « un million de pellicules » impossible a enlever malgré les coups de brosses sur cheveux mouillés et sec …
    Du coup je me suis demandé si ça te faisais pareil et que tu avais une technique pour enlever ces « pellicules » ? Ou si toi tu réussissais à ne pas en avoir, et donc ça serait peut être la texture de la mixture qui aurait un rôle ? Tu pourrais peut être poster une photo pour qu’on puisse visualiser vraiment la texture ? J’aimerai vraiment comprendre ce qui n’a pas été dans ma première expérience pour pouvoir ré-essayer, mes cheveux étaient si doux …

    En tous cas merci pour ce blog et tous tes bons conseils !

    J'aime

    1. Bonjour ! Haha moi aussi la première fois c’était assez paradoxal ! Pour enlever cette effet pellicule de 1 je me rince la tête normale et la tête en bas, après je brosse sous la douche, quand j’applique un après shampoing je vois que ça aide ensuite à faire glisser les résidus. Ensuite brossage cheveux humides puis sur cheveux secs et eventuellement je secoue ma tête et après en effet pour la texture j’essaie de toujours bien fouetter pour ne pas qu’il y ait de grumeaux sinon ça reste dans les cheveux, et de faire une texture assez liquide ça se rince plus facilement ! Merci beaucoup, contente que le contenu du blog te plaise !!! Bonne journée 😀

      J'aime

  3. Je dirais comme Alix, le rinçage était une catastrophe, j’avais une crêpe sur la tête! Même en brossant sous l’eau il restait pleins de résidus et j’ai dû refaire un « vrai » shampooing, donc flop pour moi ahah ! (En tout cas super article ça m’a donné envie d’essayer) 😋

    J'aime

    1. J’étais à deux doigts de faire pareil en faisant un shampoing derrière. Mais j’ai résisté en voulant sécher d’abord quitte a devoir les relaver ensuite. Et ça a plutôt bien fonctionné en les séchant au dessus du lavabo.
      En tout cas c’est vraiment intéressant car mes cheveux étaient propres.

      J'aime

      1. Bonjour ! J’ai testé une fois avec de la farine de blé et une fois avec de la farine de sarrasin mais je suis assez mitigée.
        J’ai aussi un carré au niveau des épaules, du coup j’ai mis 3 càs de farine avec de l’eau tiède à chaude en ayant une texture de pâte à crêpe élastique. L’application était hyper facile, j’ai bien pu passé mes doigts dans mes cheveux mais une fois venu le rinçage, catastrophe ! J’avais pleins de résidus qui restaient accrochés aux cheveux. Au séchage j’ai réussi à faite partir le plus gros mais je n’ai pas réussi à me débarrasser de tous les résidus.
        Mais mes cheveux étaient propres 😆
        Du coup, je ne sais pas trop ce que j’ai mal fait…

        J'aime

      2. Bonsoir Alix ! Ah mince moi aussi parfois j’ai ce problème… J’essaie de bien bien les rincer, de les brosser sous la douche, de les brosser mouillés, de les secouer et enfin de les brosser une fois secs ça aide pas mal pour enlever les résidus ! 🙂 Bonne soirée !

        J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :