Bougies fait maison

Noël arrive à grand pas, après mes préparations de savons saponifiés à froid je continue avec d’autres cadeaux qui vont composer mes paniers garnis ! Du coup je te propose un petit tuto bougie !

Déjà je vais t’expliquer comment savoir combien de cire il va te falloir selon ton contenant. Il suffit de le mettre sur une balance puis d’ajouter de l’eau jusqu’au niveau que tu souhaites. Retenez le poids inscrit sur la balance. Le mien était 90 grammes d’eau.

Ensuite trouvez la densité de la cire que vous souhaitez utiliser. La densité de la cire de soja est : 0,920. Celle de l’eau est 1. Il suffit de faire une sorte de produit en croix.

Ici 0,920 x 90 / 1 ce qui nous donne 82,8. Tu auras donc besoin de 82,8 grammes de cire de soja pour réaliser ta bougie.

Plus de calculs sur la suite ne t’inquiète pas !

Donc pour la recette tu as besoin de :

  • 95% de cire
  • 3% de fragrance
  • 2% de colorant

Et évidemment de mèches et de contenants !

45711210_2204279536484044_2706282725983125504_n

Il suffit de peser ta cire. Ensuite la faire fondre.

46074303_574295209676793_7161088788976893952_n (1)46098989_354314385305689_3708211940879761408_n (1)

Enfin rajoute ton colorant.

45984637_272496373608466_7030748278278848512_n (1)46091591_257899514920452_3958936549478891520_n (1)

Sors ta cire du feu puis ajoute la fragrance.

Commence à préparer tes contenants en posant tes mèches et en les faisant tenir grâce à des baguettes ou des épingles à linge.

45875782_2232855966949637_7567957165550338048_n

Une fois bien préparé tu peux faire couler doucement la cire dans tes petits pots. Il ne reste plus qu’à patienter gentiment jusqu’à ce que cela durcisse, d’enlever les baguettes ou épingles et couper la mèche !

45882118_613748625708964_491758022926794752_n (1)45879647_117217049198607_5663145818383712256_n (1)

45862501_1010288592488367_3452960758873194496_n

Palets désodorisants

Aujourd’hui je vous présente une recette pour réaliser des petits palets désodorisants ! Souvent quand je rentre chez moi je trouve que ça sent le vieux, l’odeur qu’il y avait quand on a aménagé et j’aime pas trop ça sauf que je ne pense jamais à mettre mon pshiit pshiit désodorisant donc je me suis dit que j’allais faire des petits galets comme ça je les met où je veux et je n’ai rien à faire !

Pour réaliser deux petits palets (un moule de 50 grammes et un d’environ 25 grammes): 

  • 50 grammes de bicarbonate de soude
  • 25 grammes de cire (j’ai mis 12,5 de cire de soja et 12,5 de cire d’abeille)
  • 10 grammes de fragrance (ici extrait aromatique de coco, et fragrance « thé bergamote »)

Facultatif : 

  • 0,5 grammes de colorant

Mettre tous vos ingrédients, excepté la fragrance et le colorant au bain marie. Faire bien fondre jusqu’à obtenir un mélange liquide, homogène. S’il y a des grumeaux n’hésitez pas à utiliser un fouet.

Une fois le tout bien fondu ajoutez rapidement la fragrance et le colorant. Remuez bien au fouet.

Versez dans vos moules. Placez au réfrigérateur ou congélateur pendant une quinzaine de minutes. Démoulez délicatement.

Si vous le souhaitez vous pouvez faire un petit trou avec un pic à brochette pour y passer une ficelle et l’accrocher. Vous pouvez également le placer dans une coupelle. 

Et voilà ! L’odeur est bien bien présente mon compagnon l’a tout de suite remarqué en se levant donc je suis plutôt satisfaite ! De plus le bicarbonate a comme effet d’absorber les mauvaises odeurs donc ce n’est pas juste un cache misère, en plus de sentir bon il fait vraiment disparaître les odeurs désagréables !

39051756_350948565449267_8716977035966152704_n

 

 

Confiture de pétales de roses

Après l’eau de rose j’avais envie de tester d’autres choses avec mes pétales ! Et l’idée d’une confiture m’est venue. Je me suis dit on peut en faire avec des fruits, des fleurs donc avec les pétales ça marche aussi et après vérification oui ça se fait et en plus c’est délicieux !

Ici les doses sont pour environ 50 grammes de pétales de roses. Donc vous aurez besoin de :

  • Une cinquantaine de pétales
  • 150 grammes de sucre
  • 3 grammes d’Agar agar
  • 45 cl d’eau

facultatif :

  • quelques gouttes de jus de citron

 

30874506_2009021429314771_338106525_n

Pour commencer triez vos roses afin de ne garder que les pétales. Rincez les bien.

 

Ensuite mesurez votre eau et votre sucre.

 

Mettez les dans la casserole avec les pétales et le jus de citron.

 

Attendez que l’eau bout et pensez à bien remuez. Une fois que l’eau bout mettez à feu doux et laissez frémir pendant 10 minutes.30825972_2009022025981378_1554875597_o

Les minutes passées il ne vous reste plus qu’à le verser dans un bol.31028323_2009021542648093_521395480_o

Bon, je tiens à m’excuser mais je n’avais dans mes placards que de la gélatine alimentaire… Je l’avais acheté quand mon esprit n’avait pas encore compris les enjeux de mon nouveau mode de vie. Je n’allais pas la gaspiller et l’ai donc utilisé… Donc voilà je vous conseille de privilégier le agar agar qui est le pendant bio et végétal de la gélatine.

Donc mes explications seront ici pour la gélatine. La manière de procéder n’est pas la même lorsque l’on utilise du agar agar. Celui ci doit être porté à ébullition 30 secondes dans le liquide et ensuite refroidir pour gélifier.

Ici il faut faire préalablement tremper nos feuilles de gélatine dans un bol d’eau froide pendant 5 à 10 minutes et ensuite le rajouter à la préparation chaude mais non bouillante et remuer jusqu’à totale dissolution.

Pardon pour ce long aparté mais c’était nécéssaire ! Donc on vient de verser notre eau de rose dans un bol. On a fait tremper nos feuilles de gélatine. Une fois que le mélange est chaud mais plus bouillant mettez à l’intérieur vos feuilles. Remuez jusqu’à totale dissolution.30911923_2009021419314772_1881194484_o

Il ne vous reste plus qu’à verser tout ça dans vos petits pots. Voilà le tour est joué et le goût est vraiment original ! Ça change de d’habitude et ça va à coup sûr surprendre vos amis ! 30922094_2009021602648087_385522095_o

 

Prendre le temps tout en respectant la planète

Aujourd’hui tout va bien trop vite. Nous n’avons pas le temps de profiter, d’écouter, d’observer. Tout se passe vitesse lumière, on passe à côté de tellement de chose.
J’ai l’impression de me faire ce constat de plus en plus souvent. Le truc c’est que je n’ai absolument pas envie de passer ma vie à ne prendre le temps de rien.
Donc depuis quelques sources j’essaie de prendre le temps, de me recentrer sur les bonnes choses, de souffler un peu.
Et en tant que fervente défenseuse de la nature cette petite pause doit se faire en harmonie avec la planète !

Lire la Suite