beauté, Lifestyle
1 commentaire

Le grand comparatif des vernis green PARTIE 1

Aujourd’hui est un grand jour. Aujourd’hui est un jour où j’avais envie d’enfin répondre à une question qui me taraude personnellement depuis longtemps : Pourquoi la plupart des vernis c’est de la merde ? Enfin plutôt… Pourquoi on m’a toujours dit que le vernis s’était mauvais mais que… on ne m’a jamais expliqué pourquoi !

J’avais donc envie de résoudre ce mystère et de comprendre de A à Z la science des vernis. Savoir les ingrédients, comprendre sa composition, d’ou viennent les ingrédients, s’ils sont toxiques pour moi et/ou la planète et surtout : Existe t il des vernis plus « écologiques » ? Ou un vernis par essence, est il forcément « néfaste ».

Bref beaucoup de questions au programme donc on va commencer tout de suite. Comme tout bon documentaire sur Arte à 20h, on commence par poser le décor.

Même je me dis… Est ce qu’on ferait pas un petit paragraphe rapide sur l’histoire du vernis, genre à la Stéphane Bern ?

L’histoire du vernis

Pour situer le début de cette pratique on se transporte 3000 ans avant J.C en Chine et en Égypte antique. À cette époque le vernis était utilisé mais plutôt sous la forme d’une laque ou par exemple d’une teinture qu’il fallait faire poser sur les ongles et qui les colorait ensuite (comme le henné). En ces temps là le vernis avait davantage une fonction… disons symbolique ! La couleur du vernis pouvait par exemple montrer un certain rang social. Certaines couleurs étaient utilisées par la royauté par exemple et d’autres (plus claires) étaient utilisées par les classes inférieures.

Entre temps rien de particulièrement intéressant ne se passe jusqu’au moment ou, en 1930 les pin’up font leur apparition. Elles arborent ces fameux ongles rouges vifs si caractéristiques. C’est à ce moment là que le vernis à ongles est vraiment mis au devant de la scène ! C’est vers ces années que la première « marque » à proprement parlé de vernis à ongles apparaît : Revlon ! Les formules sont inspirées tout simplement… des peintures automobiles ! En effet maintenant que c’est dit cela paraît évident… La peinture automobile est résistante et très couvrante.. Donc pourquoi ne pas appliquer le même procédé pour les ongles ?

Et c’est en gros (en très gros) comme ça que la machine est lancée ! Et aujourd’hui dans le monde occidental l’utilisation de vernis est très largement répandu, il est devenu presque un indispensable ! Le côté symbolique qu’il pouvait représenter s’est peu à peu estompé, même nous pouvons toujours considéré qu’il est utilisé comme un moyen d’avoir confiance en soi, de s’embellir ou encore de prendre soin de soi.

Après cette petite mise au point historique je pense qu’il est judicieux de passer à sa composition. Et oui parce que bon là on s’est arrêté au fait qu’ils étaient inspirés des peintures automobiles donc niveau composition… Ça fait peur !

Sa composition

De manière très générale les vernis sont composés de résines, plastifiants, agents filmogènes, de solvants mais aussi de pigments évidemment. Cela paraît normal car le propre d’un vernis est bien d’être coloré mais également résistant et couvrant. Il faut donc des ingrédients chimiques « forts » pour lui donner toutes ces caractéristiques.

C’est là que les problèmes arrivent… Forcément quand on cherche une texture ayant ces caractéristiques, les produits utilisés sont rarement écologiques, naturels et surtout sains !

Il y a principalement quatre ingrédients qui sont nommés comme étant les « plus dangereux » dans la composition d’un vernis :

Le dibcétylphtalae, le toluène, le formaldéhyde et le xylène. Ceux-ci sont considérés comme néfastes car ce sont respectivement des perturbateurs endocriniens, des neurotoxiques et des substances cancérigènes.

C’est pour cela que nous pouvons voir sur les vernis les plus « clean » l’inscription « Four free » ce qui signifie « sans les quatre » donc sans les quatre substances cités précédemment. Il est également possible de voir « five free », « six free » allant jusqu’à « eight free » ce qui signifie… Qu’il n’y a pas que ces ingrédients qui sont dangereux malheureusement.

En effet il y a également le Camphre, le Méthacrylate, ou acrylate, les parabens ou encore le Colophane.

Mais comme tu t’en doutes il n’est pas vraiment possible d’enlever TOUS les ingrédients néfastes dans les vernis. Car oui le vernis doit respecter beaucoup de conditions pour être considérés comme efficace : il ne doit pas s’écailler, doit résister au choc, tenir sur la durée, être couvrant, etc. Pour faire tout ça il faut bien des ingrédients « puissants » malgré tout sinon bah il ne reste plus rien dans le vernis !

Mais en soi… pourquoi serait-il dangereux de s’appliquer des substances sur l’ongle me diras tu ? Ce n’est pas sur la peau mais bien sur une surface solide différente de l’épiderme… Et bien non ! Sache que le vernis apposé sur l’ongle arrive bel et bien dans le sang ! Se préoccuper de sa composition est donc essentiel !

Les grandes marques

Nous venons donc de mettre en évidence le fait que la plupart des vernis sont composés de substances néfastes. Pour étayer ces faits j’ai voulu voir de mes propres yeux les compositions de vernis de grandes marques !

En plus du côté « simplement » néfaste pour notre corps il y a aussi une autre problématique qui est celle de l’environnement. Et oui car les vernis sont également composés d’ingrédients loin d’être écologique. Prenons tout simplement le « paraffinum liquidum » contenu dans les vernis Dior par exemple. Cet ingrédient étant de la paraffine ce n’est ni plus ni moins qu’un dérivé du pétrole et je pense que je n’ai pas besoin de te dire en quoi le pétrole c’est mal haha ! Le Polyethylene terephtalate est également un composant issu du pétrole, suspecté en plus de ça d’être un perturbateur endocrinien puisqu’il fait partie de la famille des phtalates, c’est un ingrédient qui est par exemple présent dans les vernis Essie.

Prenons un autre ingrédient très communément utilisé dans les vernis (Chanel par exemple), l’anhydre trimellitic, c’est une substance nocive pour l’environnement (en plus de l’être pour nous) qui est crée par le biais d’une méthode de fabrication polluante.


Autre problème également avec ces marques : l’éthique ! Car oui on a failli l’oublier mais en plus de tout ça il y a également des marques qui testent encore sur les animaux ! J’ai cherché pour avoir une liste des marques qui testent encore sur les animaux mais j’avoue que c’est assez compliqué de trouver des sources sûres, d’autant plus que les marques ne s’étalent pas forcément sur ce sujet mais également qu’elles sont en constante évolution. J’ai trouvé des articles de 2017 mais qui sait ce qu’il s’est passé entre temps ! Je ne préfère donc rien affirmer mais en tout cas je ne fais personnellement confiance qu’aux marques qui sont OFFICIELLEMENT CERTIFIÉES cruelty Free et pas à des interviews hésitantes trouvables sur Internet.

Mais attends parce que c’est pas fini…. Une marque peut être « Cruelty Free » mais pas Vegan ! J’avoue que je pensais que les deux allaient de pair mais en fait non… Donc si tu souhaites ne pas consommer de produits contenant des ingrédients d’origine animal il faut également bien veiller au fait que le produit soit Cruelty Free ET Vegan !

Du coup on fait quoi ?

Bon après avoir appris tout ça et se rendre compte que ce n’est pas très réjouissant je pense qu’il est normal de se demander…. Du coup « Oueskon va keskon fait ? »

Et c’est là que les vernis « alternatifs » entrent en jeu ! Maintenant il s’agit de comprendre ce qui fait la différence entre les vernis « green » et les autres.

Déjà l’un des premiers point selon moi qui différencie ces deux types de vernis est le fait que les vernis « green » sont exempt des fameux « Four » vus plus haut. Tu ne verras donc pas de : dibcétylphtalae, toluène, formaldéhyde et xylène ce qui est déjà une bonne chose !

Ensuite selon les marques davantage d’ingrédients nocifs sont enlevés mais ça c’est vraiment propre à chaque marque nous aborderons donc ça directement dans le VRAI comparatif, ou je détaillerais les engagements de chaque marque.

Ensuite la plupart des vernis green sont « bio ». Alors ça peut paraître un peu flou ici car la plupart des ingrédients sont des produits transformés et synthétiques, le côté « bio » est du coup un peu abstrait. Mais cela signifie surtout que : si ingrédient naturel il y a, bio il sera ! Ce qui est là aussi une bonne chose pour l’amélioration globale de l’impact des vernis.

Un autre détail entre aussi en jeu dans les vernis green : Le packaging ! Car oui on n’en parle pas depuis le début mais le petit flacon avec le bouchon en plastique a un moment ou un autre il va finir à la benne. Ce qui est donc intéressant est le fait que certaines marques green vont chercher également à améliorer les packagings et les rendre eco-friendly avec par exemple des bouchons en bois ou du verre recyclé, ce que nous verrons dans la deuxième partie de ce comparatif.

J’espère que ce premier article t’auras déjà aidé à voir plus clair et j’ai hâte de rédiger la seconde partie !


Sources :

https://sauvonsnotrepeau.fr/ingredient-toxique-vernis-ongle-eviter-marque-sain/#1559907254317-95159e4c-9e65

Mireille App

https://fr.wikipedia.org/wiki/Vernis_%C3%A0_ongles

https://www.europarl.europa.eu/doceo/document/E-7-2012-006305_FR.html?redirect

https://www.cchst.ca/oshanswers/chemicals/chem_profiles/toluene.html

https://www.lapresse.ca/vivre/mode/beaute/201309/13/01-4689197-des-perturbateurs-endocriniens-dans-pres-de-40-des-produits-de-beaute.php?fb_action_ids=680065435355335&fb_action_types=og.recommends&fb_source=aggregation&fb_aggregation_id=288381481237582

https://www.rts.ch/play/tv/a-bon-entendeur/video/sous-le-vernis-a-ongles-les-toxiques?urn=urn:rts:video:4045708

https://pages.rts.ch/emissions/abe/test/3945497-composition-et-resistance-des-vernis-a-ongles-le-test.html?anchor=4045712#4045712

1 commentaire

  1. Pingback: NaturoNews #10 : J’ai testé | NATUROFEEL

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s