Une mode éthique : interview d’une jeune créatrice

La quête du zéro déchet ne s’arrête jamais ! Après avoir évolué dans beaucoup de domaine il ne m’en restait qu’un, plutôt coriace : la mode ! Je trouve que c’est un sujet dont on parle assez peu et que c’est pour cela que les gens ne s’y intéresse pas vraiment, alors que c’est aussi essentiel que les cosmétiques ou les produits ménagers.

Nous allons donc remédier à ça ! Avec l’aide d’une jeune créatrice nous allons comprendre les enjeux d’une marque éthique, pourquoi mieux consommer la mode et nous allons surtout apprendre à connaître cette marque géniale et ses coulisses !

Je tiens à préciser que je n’ai modifié aucune de ses réponses, elles ont totalement été écrite par Justine sans aucune intervention de ma part visant à changer ses dires. De plus je n’ai reçu ni produits ni code promo ni quoi que ce soit en l’échange de cet article. J’ai simplement espoir en sa marque et suis donc très heureuse de pouvoir l’aider !

Maintenant laissons la place à la magnifique JUSTINE et sa marque !

DSC_0576(r)

※ Alors Justine, commence par nous raconter rapidement ton parcours. 


J’ai su dès le collège que je voulais travailler dans la mode, au début je disais vouloir être styliste. Puis après quelques recherches, j’ai découvert le métier de modéliste, qui correspondait exactement à ce que je voulais faire : pouvoir créer les vêtements A à Z (du dessin jusqu’à la couture). J’ai d’abord fait un bac général ES, puis je suis partie en BTS MMV (métier de la mode-vêtements).
J’ai ensuite fait une licence professionnelle habillement mode et textile, qui m’a permis d’en apprendre plus sur de nombreux métiers de la mode. Pour valider mon année , j’ai fait un stage de 6 mois dans une entreprise de mode enfantine en tant qu’assistante qualité. J’ai découvert beaucoup de chose sur la composition des textiles.
Ensuite, j’ai travaillé 6 mois dans une autre entreprise de mode enfantine, toujours en tant qu’assistante qualité.
A la fin du CDD j’ai décidé de ne pas renouveler et de faire une année d’étude spécialisé en toiliste patronnière pour me spécialiser encore plus dans mon métier de modéliste.


※ Après tout ça quel a été l’élément déclencheur du lancement de ton projet ? Le jour où tu t’es dit c’est bon je fonce ?


Depuis mes 14 ans je veux créer mon entreprise. Je pensais travailler quelques années dans la mode puis me lancer . Au final le fait d’avoir choisi de ne pas renouveler mon CDD, m’a permis de repenser à mon rêve d’enfant.
Et je me suis dit que c’était vraiment l’occasion de me lancer, et faire ce qui me rend heureuse!

※ Quelles ont été  les démarches que tu as dû faire pour créer ta propre marque ?


Les démarches pour créer mon entreprises ont été assez longues. J’ai de la chance d’avoir dans ma famille des personnes qui ont pu m’aider, car c’est parfois complexe.
J’ai d’abord choisi le nom de mon entreprise que j’ai déposé à l’inpi. Mais le plus important a été l’inscription à la Chambre des Métiers de l’artisanat, qui a validé mon entreprise.

※ As-tu rencontrée des difficultés ? Si oui, lesquelles ?


J’ai effectivement rencontré pas mal de difficultés : l’administratif en est une 😉 Trouver des fournisseurs, mais la plus grosse c’est de trouver assez d’argent pour tout financer.
C’est d’ailleurs pour ça que j’ai lancé une campagne de crowfounding sur ulule, pour me faire connaître et récolter des fonds pour pouvoir financer une partie de la production.

※Parfois couds-tu toi même certains vêtements ou tu es plutôt dans
« l’administratif » ?


Je peux le dire, l’administratif ce n’est pas du tout mon truc. Je suis plus créative et manuelle,  je couds donc tous les vêtements. Ce que j’aime dans le fait d’être entrepreneur c’est que j’ai plusieurs casquettes : je suis styliste, modéliste, couturière, photographe,  community manager, et même parfois comptable  😉

※ Donc tes vêtements c’est du 100% fait main ?


Entièrement fait par moi, du début à la fin dans mon petit atelier parisien ! Promouvoir le savoir-faire français est très important pour moi !

DSC_0575(r)
Un headband 100% Justine B.

※ Pourquoi as-tu décidé de choisir ce nom pour ta marque ?
Le choix a été difficile. Je voulais un nom simple, facile à retenir et qui me correspondait bien. J’ai fait beaucoup de brainstorming, au début je cherchais à ce qu’on comprenne ce que l’entreprise faisait, mais je n’ai eu aucun coup de cœur.
Puis je me suis rendu compte que le nom parfait été juste sous mes yeux. Justine B, c’est ce qui me définit le mieux, c’est tout simplement mon prénom 😉

※ Peux-tu décrire le style de ta marque en quelques mots ?
Je ne saurais donner un mot au style de la marque. J’ai envie que les habits soit facile à porter et élégants :). Mais le plus important c’est : Éthique, Française et Personnalisable : les 3 piliers de ma marque.

※ Dans ta vie quotidienne, es-tu partisante du zéro déchet et du naturel ou est-ce uniquement au niveau de la mode que la consommation éthique t’intéresse ?

100% pratiquante du naturel, j’ai été élevée dans une famille bio 🙂
Mais ce n’est pas ça qui m’a convaincu des bienfaits du naturel, c’est surtout quand j’ai commencé à me maquiller et que j’ai découvert que ma peau ne supportait que les produits naturels. C’est là que j’ai commencé à faire des recherches sur le naturel, le bio… Dans les cosmétiques mais aussi dans la nourriture.
Au niveau de la mode, c’est arrivé très tard. C’est surtout le métier d’assistante qualité qui m’a fait prendre conscience des produits chimiques présents dans les vêtements. J’ai découvert qu’un vêtement pouvais contenir autant de produit chimique qu’une  cigarette. On retrouve facilement du plomb, du formaldehyde, des phtalates… qui sont cancérogènes !
C’est une des raisons qui m’a poussé à lancer mon entreprise, et chercher le label le plus éthique et sain possible (le label GOTS en l’occurrence)
Aujourd’hui j’essaie d’être le plus zéro déchet mais aussi de consommer bio et éthique 🙂

Voilà un interview qui devrait vous donner envie d’aller faire un tour chez Justine et surtout de consommer une mode éthique ! Faire cette interview me paraissait très importante, déjà car cela permettait à notre super créatrice de se faire connaître mais également car le mode de vie que j’essaie d’avoir et de vous partager avec ce blog doit, pour moi, se faire dans tous les domaines et Justine a été mon élément déclencheur !

Si ses valeurs et sa marque vous ont plu vous pouvez la retrouver sur Facebook, Instagram (Justineb.France)  ainsi que sur ulule (https://fr.ulule.com/justine-b/)

Pour les intéressés le site internet sera en ligne le 14 juin, à la fin de la campagne Ulule !